Génie Électrique : Conversion d'Energie, Systèmes Embarqués et Robotique

Accéder aux sections de la fiche

Détails

Publié le 17 November 2020

Présentation



Le département Génie Électrique forme des ingénieurs capables de piloter des projets en spécifiant, concevant et réalisant des systèmes électroniques complexes. Les compétences conférées aux élèves sont concertées avec les entreprises du secteur.
Les ingénieurs en Génie Électrique sont impliqués dans les enjeux sociétaux comme les véhicules du futur ou les énergies renouvelables.

Les élèves-ingénieurs apprennent à :
  • travailler en équipe
  • intervenir sur des domaines de haute technologie notamment la conversion d'énergie électrique, les énergies renouvelables, la robotique et les systèmes informatiques embarqués
  • appréhender et résoudre des problèmes complexes
  • mener à bien des réalisations concrètes.

Responsable(s) de la formation

Christophe PASQUIER
Tél : +33473405280
Email : christophe.pasquier@uca.fr

Admission

  • Formation(s) requise(s)

    La formation Génie Electrique recrute en cycle ingénieur :
    - des élèves issus de CPGE : MP, MPI, PC, PSI, PT, ATS, TSI
    - des étudiants issus du cycle préparatoire PeiP
    - des étudiants issus de L2, L3
    - des étudiants issus de BUT avec un profil adapté à la formation
    - des étudiants autres bac+2 ou +3 avec un profil en adéquation avec la formation

Programme

Les informations ci-dessous sont données à titre indicatif et peuvent faire l'objet de mises à jour.


Contenu de la formation

La formation Génie Électrique se déroule en 3 ans :

  • La première année comprend les bases fondamentales en génie électrique / électronique et le Tronc Commun (enseignement commun à toutes les spécialités de l’école).
  • La deuxième année consiste à renforcer les compétences spécifiques du futur ingénieur et en sciences de l’entreprise.
  • La troisième année permet une spécialisation plus poussée suivant l’option choisie, une ouverture au marché de l’emploi et à diverses thématiques du monde industriel ou de recherche (possibilité de suivre un double cursus avec différents Masters de l’Université Clermont Auvergne ou un Master of Science à l’étranger).

Durant cette dernière année, 2 spécialités sont possibles au département Génie Électrique et 2 options transversales à l’ensemble des départements de formation :

  • Conversion d’énergie et robotique

L’ingénieur formé est apte à piloter des projets interdisciplinaires alliant conversion d’énergie électrique et commande de systèmes robotiques. Cette option traite de l’utilisation de l’énergie électrique, de la commande de moteurs, de la gestion du mouvement des systèmes robotiques et la prévention des impacts CEM (comptabilité électromagnétique) des systèmes entre eux et sur leur environnement.

  • Systèmes informatiques embarqués

L’ingénieur formé est apte à concevoir, développer, exploiter et maintenir des systèmes numériques impliquant du matériel et du logiciel. Les problématiques abordées dans cette option sont celles liées à la conception, à l’implémentation et à la vérification de systèmes embarqués associant logiciel et matériel.

  • Option transversale « Énergie »
Une formation qui vise à développer des compétences dans les domaines de la maintenance, de la gestion et de l’optimisation des systèmes énergétiques, ainsi que sur l’intégration des énergies renouvelables au mixe énergétique.
  • Option transversale « Matériaux Biosourcés pour le Développement Durable »

Les cours s’articulent autour de la réalisation d’un projet professionnalisant par binôme réalisable expérimentalement, mettant en œuvre les thématiques liées aux matériaux biosourcés. Seront également abordés les concepts d’économie circulaire et de développement durable. Les filières et domaines d'activités concernés sont « Aménagement et Urbanisme Durable », « Bâtiments et Travaux Publiques », « Filières Biotechnologie et Biomédicale », « Emballage et Plasturgie » et « Matériaux pour la mobilité ».

Le département propose aux élèves-ingénieurs d'obtenir un double-diplôme. En savoir plus

Pédagogie par projet

Les enseignements se répartissent entre cours (30%), travaux dirigés (33%), travaux pratiques (22%) et projet (15%).

Les projets comportent une part importante de la formation. Le premier projet se déroule en fin de première année de cursus, il consiste en une mise en pratique des connaissances vues lors des deux premiers semestres autour d'une application.

La formation propose également des projets en binôme sur des sujets proposés par des clients industriels, en lien ou non avec le Génie Électrique. Ce projet de 200 heures par étudiant initie les étudiants autant du point de vue technique, méthodologique et de la gestion de projet. Pour cela, les étudiants sont épaulés par les enseignants et des tuteurs issus du monde industriel. Ils seront confrontés à la notion de sous-traitance comme en milieu industriel. En savoir plus sur les projets


 
  • Alternance

    Des contrats de professionnalisation sont proposés aux élèves-ingénieurs de dernière année. En moyenne, chaque année, près de 10 étudiants optent pour un contrat de professionnalisation.

    Les étudiants en formation initiale changent de statut et deviennent des salariés de l’entreprise qui les accueille. La durée du contrat de professionnalisation est de 12 mois.

    Une démarche gagnant-gagnant

    • Pour l’étudiant, l’objectif du contrat de professionnalisation est d’acquérir une qualification professionnelle tout en validant l’obtention du diplôme d’ingénieur. Les bénéficiaires sont rémunérés en pourcentage du Smic selon leur âge et leur niveau de formation. Pour connaître la rémunération à laquelle les apprenants auront droit, merci de se référer au site du Ministère.
    • Pour l’entreprise, ce contrat permet de disposer d’un ingénieur rapidement opérationnel et formé à ses méthodes. Le contrat de professionnalisation ouvre par ailleurs droit, pour certaines embauches et dans certaines limites, à une exonération de cotisations patronales de sécurité sociale.

    Condition d’accès

    Le contrat de professionnalisation s’adresse :

    • aux étudiants de formation initiale Polytech Clermont âgés de 16 à 25 ans révolus et admis en dernière année de cycle ingénieur,
    • à tous les employeurs assujettis au financement de la formation professionnelle continue, à l’exception de l’État, des collectivités territoriales et de leurs établissements publics à caractère administratif.

    Les étudiants en situation de handicap désireux de signer un contrat de professionnalisation sont accompagnés. Consulter les dispositifs ICI

    Délai d’accès : fin septembre

    Modalités d’évaluation

    Ce parcours donne lieu à 2 soutenances intermédiaires, un rapport et une soutenance finale.

    À ce volume d’épreuves viennent s’ajouter toutes les épreuves mises en place par les enseignants dans le cadre du contrôle continu.

    Il n’est pas possible de valider un ou plusieurs blocs de compétences.

    Financement

    Les frais de formation, pris en charge par l’entreprise, incluent l’inscription pédagogique et le coût de la formation à Polytech Clermont. Une partie ou la totalité du coût de la formation peut être pris en charge par l’OPérateur de COmpétences (OPCO) dont relève l’entreprise.

    Tarifs

    Le coût de la formation est variable selon les spécialités de formation. Nous consulter.

Et après ?

Débouchés professionnels

Secteurs d'activité ou type d'emploi

  • Systèmes informatiques embarqués : systèmes électroniques professionnels et grand public, industrie de la défense, mobilité
  • Électrotechnique de puissance et Électrotechnique : industrie automobile, aéronautique, ferroviaire
  • Production, conversion et distribution d’énergie
  • Robotique industrielle et mobile
  • Automatique

Insertion professionnelle

Top 5 des fonctions :
  • Ingénieur Recherche et Développement
  • Ingénieur Études
  • Ingénieur Production
  • Ingénieur Systèmes d’information
  • Ingénieur Commercial